Skip to content

Encore de la rhétorique.

29 janvier 2013

Dimanche 27 janvier, nous apprenions l’interpellation de clowns activistes ayant pénétré la propriété (à Grosrouvre, Yvelines) de François Pinault, actionnaire de Vinci, pour y faire un pique-nique contestataire contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Deux motifs à ces arrestations : violation de propriété et menaces de mort réitérées. C’est sur ce deuxième point que nous désirons faire un bref commentaire, le premier n’étant pas contestable (mais défendable). Il semblerait que ce soit le slogan « Pinault, on aura ta peau » scandé par ces très jeunes gens (17 à 20 ans) qui amène à cette qualification de menaces de mort réitérées.

La réitération est le principe même du slogan scandé lors d’une manifestation. On pourrait interpréter qu’en la matière, bien que répétés à l’envi, continus, ces propos constituent un fait unique accompli dans une même séquence assez courte, en un même lieu, n’ayant pas du tout les caractéristiques d’une circonstance de réitération comme par exemple peuvent l’avoir des lettres, appels téléphoniques, ou propos malveillants reproduits sur plusieurs jours, semaines ou mois.

Et finalement, cette phrase, qui est une expression populaire, peut être entendue de bien des manières, depuis la pure volonté de tuer à la simple intention d’empêcher de nuire, en qualité de métaphore de base. C’est qu’on l’entend très souvent, dans des manifestations ou lors de mouvements de grèves, envers l’Etat ou quelques patrons, parfois nommés expressément : avons-nous jamais vu la police embarquer des dizaines de personnes pour les mêmes raisons, lors d’un défilé protestataire contre des licenciements massifs ? Nous doutons malheureusement que les magistrats en charge de cette affaire auront en tête les subtilités du Gradus, faisant différence entre menace, commination, admonition et incrépation.

Nous savons que le très commun « Va te faire enculer ! » constitue rarement une incitation à la débauche…

Publicités

From → ACTUALITE

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :